Site Quand On Sennuie?

Site Quand On Sennuie

Vie de merde – Tout le monde connait VDM et tout le monde a déjà essayé au moins une fois de faire partager sa frustration sur ce site. En vain. Car Vie de merde est très fréquenté, et est tout simplement le site français le plus visité de ce classement.

Quel site quand on s’ennuie ?

Depuis ce jour, la France est reconfinée pour une durée minimum d’un peu plus d’un mois, jusqu’au 1er décembre. Certains d’entre vous vont poursuivre le travail en présentiel, d’autres vont passer au télétravail ou bien être totalement arrêtés. Quoiqu’il en soit, ce sont nos loisirs et activités extérieures qui en prennent un coup.

Comment s’occuper pendant cette période? Nous allons ici pour présenter quelques sites sur lesquels vous pourrez divaguer afin de tuer le temps. – Dans Ton Chat. Sans aucun doute mon petit préféré. Ce site concentre des extraits de conversations qui proviennent de différents chats et forums.

On y découvre la vie trépidante, ou non, de nombreux internautes. Rien à apprendre sur ce site, certes, mais un sacré bon moment à y passer! Débranchez votre cerveau, et laissez vous porter. – Vie de merde. Le concept est connu de la plupart. Des internautes y postent des épisodes de leur vie qui la rendent merdique.

Situations gênantes, drôles. Dans tous les cas, le second degré et l’autodérision y sont de mise. – Mr. Troove. Si vous êtes amateur de cinéma ou de séries, vous crierez au génie. Il s’agit de dessins dans lesquels sont cachés des références à des films et des séries, qu’il faut trouver.

Une petite indication est donnée et renvoie à un élément de l’image (par exemple : “Un film où Bruce Willis joue un boxeur professionnel”, qui va renvoyer à une référence à Pulp Fiction). Très chronophage, mais si bon. – Akinator. Si vous êtes de la même génération que la mienne (un peu moins de la trentaine), vous connaissez sans doute ce génie du web qui existe depuis bien des années déjà.

Pensez à un personnage, réel ou fictif, et il devinera à qui vous pensez en vous posant des questions. Un peu comme une version numérique du jeu auquel nos enfants jouent parfois. – Savoir inutile. Celui-ci, il vous est fortement recommandé.

Vous n’apprendrez rien qui vous servira dans votre vie de tous les jours, mais ce n’est pas grave. Ce sont de vrais informations qui vont être données sur tout et n’importe quoi. Par exemple, je viens d’ouvrir le site et d’apprendre que “La marque Lego est une contraction de “leg godt” qui signifie “joue bien” en danois”.

  • Ça ne sert à rien (sauf si vous allez fréquemment au Danemark, certes;
  • ) , mais cela permet d’éveiller notre curiosité et augmenter notre culture générale;
  • – Do nothing for 2 minutes;
  • La Rolls Royce de la procrastination numérique! Comme son nom l’indique, on se rend sur ce site pour ne rien faire! Accompagné de bruits de vagues, le but est ne toucher ni à son clavier, ni à sa souris pendant 120 secondes;

Inutile? Oui, totalement, mais cela vous fera passer deux minutes (notons qu’un mois comporte 43 800 minutes. Démoralisés?). – Chuch Norris Facts. Les blagues sur Chuck Norris sont devenues monnaie courante sur Internet. Il est la représentation humaine de l’impossible.

Plusieurs sont célèbres selon ces fameux facts : il a déjà compté jusqu’à l’infini deux fois, il se souvient de son futur, il peut écrire un traitement de texte avec la souris, il peut faire des ronds avec une équerre.

Plein d’autres à découvrir sur le site! – Une blague. En parlant de blagues, voici le site par excellence. Vous découvrirez plein de blagues et vous constituerez une solide base humoristique sur ce site. Allez, j’y vais. Celle qui m’est donnée en premier? Comment est-ce que l’on appelle un nain qui distribue le courrier? Un truand, car c’est un nain posteur.

Voilà voilà. – Le contrôleur de GIF. Si vous aimez les gif, allez-y. Tapez quelque chose dans la barre de recherche, faites défiler et amusez vous! – Procratinator. Un mélange entre les chats et la musique. Oui, vous avez bien lu.

Des vidéos ou des gifs de chats sur lesquels est ajoutée une musique aléatoire, et le tour est joué. Je dois l’avouer, je n’étais pas convaincu par l’idée au départ, mais je suis finalement hilare et conquis! – Map Crunch. Ce site va vous envoyer dans divers endroits du monde depuis votre canapé, basé sur Google Street View.

  • L’endroit peut être choisi soit par hasard, soit par une sélection de votre part (on peut notamment indiquer un pays);
  • Bon, on peut tomber sur tout type de paysage, pas dit que toutes les recherches vous donnent envie de partir en vacances là-bas;

– Rainy Mood. Beaucoup ont profité du premier confinement afin de se remettre à la sieste. Ce site va vous permettre de véritables ambiances de siestes pluvieuses. Allez sur le site, puis détendez vous..

Quand on s’ennuie sur PC ?

Quel jeu vidéo faire quand on s’ennuie ?

Comment passer son temps sur Internet ?

Comment s’occuper pendant 30 min ?

Quand on a rien à faire ?

Comment s’occuper pendant 1h ?

12) Faites plus de sport – Avez-vous actuellement moins de travail ? Faites du sport ! Prenez 2 heures entre midi et deux heures pour vous consacrer à votre sport préféré : crossfit, natation, course à pied, cyclisme, escalade, musculation, la liste peut être longue, c’est à vous de la compléter.

Comment s’amuser sur l’ordinateur ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Il est mille façons de prendre du bon temps, mais qu’en est-il avec un ordinateur ? Si vous pratiquez déjà un peu, vous devez déjà vous amuser avec, mais connaissez-vous toutes les possibilités de votre machine ? En fait, les façons de se divertir en ligne et hors lignes sont extrêmement nombreuses, certaines même inattendues. Et par divertissements, il n’est pas question de passetemps idiots, on peut se divertir tout en apprenant. Internet est formidable pour cela !

  1. 1 Allez sur YouTube. Sur ce site de vidéos en ligne, il y a des centaines de milliers de contenus, classés, hiérarchisés, d’amateurs comme de professionnels. On y trouve le meilleur comme le pire, aussi bien en qualité graphique qu’en contenu.
    • YouTube, c’est aussi de la musique, des concerts. Avec la barre de recherche, sélectionnez très vite, un chanteur, une chanson, une maison de disque…
    • Depuis mai 2019, YouTube Gaming n’existe plus, mais ne soyez pas triste : les jeux ont tous été rapatriés ( et augmentés) sur le site principal, dans la rubrique Jeux vidéos.
  2. 2 Réalisez votre propre vidéo à mettre sur YouTube. Peut-être rêvez-vous d’être reconnu(e) en postant la vidéo de la décennie ! Qui sait ? Les idées de vidéos ne manquent pas, en voici quelques-unes :
    • éditer un vlogue ;
    • réaliser un plat, des desserts, des boissons ;
    • chanter, danser, jouer d’un instrument ;
    • faire le clown, seul ou en compagnie ;
    • lire de la poésie ;
    • vous enregistrer en train de faire du bricolage (explications et matériel) ;
    • vous filmer en train de faire un comparatif d’outils, de vêtements, de parfums… ;
    • donner des conseils et des astuces (n’importe quel domaine).
  3. 3 Regardez des téléfilms ou des séries en ligne. En ce domaine, pour voir quelque chose de qualité ou de récent, il faudra payer.
    • Parmi les sites de vidéos à la demande (VoD) payants, citons :
      • Netflix
      • Canalplay
      • Amazon Prime
      • Disney+
      • UniversCiné
    • Parmi les sites gratuits de documentaires, de films d’animation de contenus divers, citons :
      • Sens critique
      • Arte
      • Vimeo
  4. 4 Écoutez de la musique en ligne. Il y avait la musique avant Internet (disques, cédérom) et puis la musique depuis Internet (dématérialisée). Pour avoir de la qualité, de la diversité et de la nouveauté, la tendance est à s’abonner. Quelques adresses :
    • France Musique
    • Spotify
    • Apple Music
    • SoundCloud
    • Deezer
    • Napster
  5. 5 Écoutez des audios. Les audios, autrefois baladodiffusions, sont des contenus audios numériques et ils sont variés : les émissions radio de rattrapage, les audios natifs… Tous les sujets peuvent être abordés et vous pourrez y entendre aussi bien des footballeurs que des écrivains ou des philosophes. Il est impossible de tous les citer, en voici cependant quelques-uns  [1]  :
    • France Inter
    • France Culture
    • La Leçon
    • Transfert (slate. fr)
    • Vieilles Branches
    • La Poudre
    • Génération XX
    • Le Gratin par Pauline Laigneau
    • Chiffon par Valérie Tribes

    Publicité

  1. 1 Jouez en ligne. L’informatique a révolutionné le monde du jeu  [2]. Il y en a pour tous les gouts et ce serait bien le diable si vous n’en trouviez pas un seul parmi les centaines proposés. Si certains se doivent d’être téléchargés, puis installés, d’autres se jouent directement sur un navigateur Internet. Et le tout gratuitement !
    • Si vous aimez les jeux de rôle en immersion, essayez les jeux suivants, devenus cultes :
      • Fortnite
      • Minecraft
      • World of Warcraft
    • Allez faire un tour sur ces bases de données de jeux gratuits :
      • Steam
      • Addicting Games
      • Miniclip
      • ROBLOX
      • Andkon
      • 8bit
  2. 2 Voyez ce que propose Facebook en matière de jeux. Il suffit d’avoir un compte Facebook (gratuit) pour accéder à des centaines de jeux en solo ou à plusieurs. La gratuité des jeux est assumée par les annonceurs, mais certaines mises à jour ou certaines fonctionnalités additionnelles sont payantes (« boosters » de Candy Crush).
    • Parmi les jeux les plus populaires de Facebook, citons Words avec Friends , Candy Crush et Farmville.
  3. 3 Utilisez Steam. Si vous désirez créer, jouer et parler jeux vidéos, c’est sur ce site qu’il faut aller. Là, vous pourrez télécharger ici gratuitement le client Steam. Lisez plutôt les conseils d’installation de Steam dans cet excellent article. Avec ce client, vous pourrez rapatrier facilement des jeux, comme :
    • Counter-Strike: Global Offensive
    • Team Fortress 2
    • Grand Theft Auto V
    • Playerunknown’s Battlegrounds
    • Dota 2
  4. 4 Créez votre propre jeu vidéo. Il vous faudra un scénario, un thème et du temps, mais pour tout le reste, vous pouvez compter sur la puissance du site MIT Scratch. Ne vous attendez quand même pas à créer un second Candy Crush, mais sait-on jamais ! Sur ce site, vous pourrez concevoir et programmer un petit jeu que vous ferez tester par des membres de la communauté. Publicité
  1. 1 Faites du lèche-vitrine sur Internet. Comme dans la vraie vie, vous pouvez faire du lèche-vitrine sur les sites des grandes enseignes (vêtements, bijoux, chaussures…). Vous pouvez même remplir votre panier avec ce qui vous a fait craquer. La seule précaution à prendre, si vous n’avez pas l’argent, est de ne pas cliquer sur Payer  !
  2. 2 Imaginez des vacances de rêve. Partez de Google Maps à l’exploration de terres et de villes inconnues. Sur Wikipédia, renseignez-vous sur ce qu’il y a à voir ou faire durant votre séjour. Une fois le parcours défini, allez sur le site d’Expedia ou d’une agence de voyages, et commencez à chiffrer vos futures vacances. Il ne vous restera plus qu’à commencer une cagnotte !
  3. 3 Devenez magicien. Même si les trucs des grands magiciens ne vous seront pas révélés, vous apprendrez suffisamment de tours bluffants pour épater la galerie. Les sites de magie sont très bien faits avec des vidéos et des conseils pas-à-pas. Et si vous commenciez par un excellent article de wikiHow  ! Et n’hésitez pas à visiter des sites étrangers, comme GoodTricks.
  4. 4 Trouvez l’inspiration. Sur Internet, il existe des sites spectaculaires en ce qui concerne l’art, et n’hésitez pas à consulter les sites étrangers : l’art n’a pas de frontières ! Il y a bien sûr les sites des musées, des revues d’art, des expositions, des artistes, mais aussi des sites à thèmes : photos, peintures, dessins, sculpture…
  5. 5 Laissez s’exprimer votre créativité artistique. Par nature, vous êtes un artiste dans l’âme et un ordinateur est aujourd’hui un outil parfait pour développer vos talents. On ne compte plus les programmes de dessin, de peinture et de retouche d’image. Vous avez le choix entre utiliser des sites en ligne et télécharger ces outils.
    • Sur le web : Sketchpad est peut-être limité, mais il est gratuit et est une bonne première approche du dessin vectoriel. Quant à Sketchup il est plutôt utilisé pour la 3D.
    • En téléchargement : GIMP est l’équivalent, en gratuit et en code ouvert, de Photoshop, c’est donc un outil d’édition et de retouche d’image. Essayez aussi Krita.

    Publicité

  1. 1 Explorez le monde avec Google Earth. Google Earth est un logiciel maintenant bien connu. Avec la fonctionnalité Street View, vous avez la possibilité de vous promener dans les rues de New York, de Béthune ou de faire le tour du Palais idéal à Hauterive.
    • Si voulez tester vos connaissances en géographie à partir de la photo d’un lieu et en vous déplaçant virtuellement, rien de mieux que GeoGuessr  : à jouer seul(e) ou à plusieurs ! Plus vous tombez près de la réponse, plus vous avez de points  [3].
  2. 2 Consultez les listicles qui vous intéressent. À la fois articles et listes, ce sont des sites qui vous proposent des listes des 10, 20 ou 50 meilleurs ceci ou cela. Ce peut-être sérieux, souvent subjectif et très fréquemment drôle ou étonnant. Si vous avez une idée précise de ce que vous voulez lire, tapez dans un moteur de recherche « 10 meilleurs [ votre idée ] » ou les « 25 pires [ votre idée ] ».
  3. 3 Lisez votre journal local ou préféré en ligne. Sous peine de disparaitre, pratiquement tous les titres de la presse nationale ou régionale ont maintenant une édition numérique en parallèle de l’édition papier. Le contenu numérique est souvent plus riche (dossiers), mais il a le grand inconvénient d’être payant.
  4. 4 Suivez des cours en ligne. Il n’est plus nécessaire de se déplacer en un lieu précis pour suivre un cours d’anglais ou d’œnologie : vous pouvez étudier à 2 h du matin ! Disons-le tout net : si des sites d’apprentissage sont gratuits, les plus efficaces sont payants, mais il peut y avoir des exceptions à la règle, par exemple, ceux de la Sorbonne.
  5. 5 Lisez les blogues culturels. À n’en pas douter, quel que soit votre centre d’intérêt, vous en trouverez certainement un, pas forcément dans votre langue ! Vous êtes un gamer ? Allez faire un tour sur Squeezie, Fanta (TheFantasio974) ou Serious Game. Et si vous ne trouvez rien, créez votre blogue, c’est très facile à faire aujourd’hui.
  6. 6 Voyagez dans les archives d’Internet. Si vous voulez savoir à quoi ressemblait tel site il y a 10 ou 15 ans, c’est possible grâce à ce site très original qu’est The Internet Archive. Les sauvegardes sont plus ou moins rapprochées selon les sites.
  7. 7 Participez à l’enrichissement des sites collaboratifs. Les articles que vous y trouverez (des wikis) sont écrits par des particuliers, plus ou moins inspirés et compétents. Tous ces sites étant collaboratifs, ils acceptent tous les contributeurs qui respectent la charte du site. Citons ici les illustrissimes wikiHow et Wikipédia.

    Ce moyen d’expression permet à l’auditeur d’être avec ses écouteurs concentré sur ce qu’il écoute. Les jeux sont à cette adresse. L’avantage de la presse numérique est que vous pouvez la lire depuis n’importe quel appareil, mobile comme de bureau.

    Ces sites ont acquis leurs lettres de noblesse grâce au sérieux et aux compétences de milliers de contributeurs plus ou moins désintéressés. Publicité

  1. 1 Discutez avec vos amis en visioconférence ! Téléchargez un logiciel spécifique ou se rendez-vous sur un site, créez un compte et c’est parti pour discuter avec des personnes qui ont eux aussi un compte ! Il suffit de s’échanger les adresses et vous pouvez entrer en communication pour des heures  [4]. Partagez avec vos amis des photos, des liens, des vidéos…
    • Ces applications de discussion avec ou sans vidéo sont maintenant connues : Messenger, Skype, WhatsApp et Zoom.
    • Si vous vous sentez un peu isolé, quoi de mieux qu’une petite discussion avec des amis en vidéo ? Pour se remonter le moral, rien ne vaut une conversation avec un bon ami plutôt qu’avec un inconnu : faites-le sur Facebook ou sur Skype.
  2. 2 Rendez-vous sur Facebook. Ouvrez-y un compte pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce réseau. Vous allez vite vous rendre compte que l’on peut y passer des heures ! Vous pouvez rapatrier des contenus, jouer, voir ce que vos amis ont mis récemment et bien, sûr, discuter.
    • Vous n’êtes pas obligé(e) de rester entre vous sur Facebook. Plein de gens ont des choses à dire et à montrer. N’oubliez pas que Facebook est un réseau et qui dit réseau dit partage. Ne vous limitez pas au seul cercle restreint de vos amis.
    • Participez activement aux réseaux. Lire, c’est bien, mais apporter sa contribution, c’est mieux. Téléversez des contenus innovants : ce système participatif est l’essence même de ce concept, même s’il y a à redire sur l’utilisation qui en est faite par les sociétés exploitantes  [5]  ! Mettez à jour votre profil, votre statut, ajoutez des photos, laissez vos commentaires et vos messages sur le mur des autres.
  3. 3 Servez-vous de Twitter. Certain ancien Président des États-Unis en est un grand utilisateur, pourquoi pas vous ? Après avoir créé un compte, vous allez pouvoir envoyer des messages qui à présent peuvent contenir 280 caractères, bien que la plupart des utilisateurs en sont restés aux 140 caractères.
  4. 4 Faites connaitre votre avis. Il existe aujourd’hui quantité de sites qui permettent aux clients, aux consommateurs et autres utilisateurs de faire savoir aux commerçants ou aux entrepreneurs ce qu’ils pensent de leurs établissements ou sociétés. Certains sont généraux, comme Yelp, d’autres plus spécialisés, comme Tripadvisor.
  5. 5 Soyez étonné et faites marcher vos méninges. Pinterest est un site assez fantastique par la diversité de ses thèmes : c’est une mine d’informations, d’idées… Vous y trouverez des recettes, des savoir-faire (bricolage, couture, artisanat…), des images difficiles à trouver ailleurs. Ce qui différencie Pinterest d’autres sites, c’est le principe des épingles, c’est-à-dire des signets qui vous permettent de retrouver rapidement des pages qui vous intéressent.
  6. 6 Découvrez le monde des forums. Il y en a des centaines de milliers, mais tous ne sont pas intéressants. Le principe de base est qu’ils sont spécialisés (tous les domaines existent !) et parfois même très pointus. Sur ces forums, il y a des fils ( threads ), soit des sous-thèmes très spécialisés et gare à qui envoie une question qui ne correspond pas au fil : il se fait vertement tancer, comme quoi il existe un fil pour cela.

    Il faut savoir être concis(e) ! Outre votre propre gazouillis ( tweet ), vous pouvez partager le gazouillis des autres ( retweeter ). Sur un forum donc, vous posez une question et l’on vous répond plus ou moins justement, plus ou moins poliment.

    À l’inverse, vous pouvez vous contenter d’être un simple lecteur avide de trouver une réponse à une question que vous vous posez. Publicité

  1. 1 Modifiez l’aspect de votre Bureau. Vous y êtes tellement habitué que vous ne pensez plus que l’on peut changer le fond d’écran du bureau. Sur un Mac, cliquez sur le menu Pomme , puis sur Préférences Système et enfin sur Bureau et économiseur d’écran. Avec un PC, faites un clic droit sur le Bureau, puis sélectionnez Personnaliser. Il n’y a pas que le fond d’écran qui puisse être personnalisé, il y a aussi les sons, les couleurs des cadres des navigateurs, l’aspect du curseur de la souris, les icônes du Bureau…
    • Comme fond d’écran, vous n’êtes nullement limité par les images proposées par le constructeur de l’ordinateur. Vous pouvez récupérer n’importe quelle image (vedette, photo d’art, univers…) qui vous plait sur Internet, la rapatrier sur votre Bureau et vous en servir de fond d’écran.
  2. 2 Modifiez l’aspect de l’économiseur d’écran. Tout comme vous pouvez changer le fond d’écran, vous pouvez personnaliser l’économiseur d’écran. Sous macOS, c’est la même opération que pour le Bureau, mais sous un autre onglet. Sous Windows, l’accès se fait avec Paramètres , puis Personnalisation. Un écran de veille peut être un diaporama de votre fabrication ou importé depuis certains sites Internet.
  3. 3 Renversez votre écran. Sous Windows comme sous macOS, faites la combinaison de touches Contrôle + Alt + ↓ et le contenu de votre écran se retrouvera à l’envers, original, non ? Pour remettre l’écran dans le bon sens, faites Contrôle + Alt + ↑.
  4. 4 Écoutez de la musique. Le numérique est fantastique pour cela : le son est d’une qualité inégalée. Vous avez des centaines de titres de chansons sur votre ordinateur et vous aimez à un moment donné écouter en boucle certaines chansons : faites-vous une liste de lecture. Pour cela, ouvrez le Lecteur Windows Media (ou allez sur iTunes), accédez à votre bibliothèque de titres et créez une sélection automatique.
  5. 5 Prenez des photos. Le disque dur de votre ordinateur peut contenir des photos, importées depuis Internet ou prises par vous-même avec la caméra intégrée de l’ordinateur ou un appareil photo numérique. Il est possible aussi de faire des captures d’écran.
  6. 6 Retravaillez vos images. Pour vous amuser, vous pouvez retravailler vos images. Avec des logiciels ( Photoshop , GIMP ) ou sur des sites, il est possible de les retravailler en les recadrant ou en les détourant, de les constituer en un album photo, de les détourner… Selon que les images sont matricielles ou vectorielles, le travail sera plus ou moins facile, le résultat est variable.
  7. 7 Rédigez un journal intime numérique. Autrefois, les gens qui voulaient coucher par écrit leurs vies, leurs ressentis, achetaient un cahier ou un carnet, et y notaient ce qu’ils voulaient à un rythme plus ou moins régulier. Aujourd’hui, il est possible de faire la même chose sur ordinateur, sans avoir de connexion Internet.

    Avec un peu d’expérience, vous allez pouvoir créer des listes originales, les unes pour danser, d’autres pour méditer, etc. Exécutez un fichier de traitement de texte (ouvert sous Word, Writer, Notepad, etc.

    ) et notez ce que vous voulez. Certains sont partis de là et ont dérivé vers une publication ouverte à d’autres ( blogue ), d’autres l’ont fait éditer.

  8. 8 Enregistrez une chanson. Tous les ordinateurs sont aujourd’hui équipés d’un microphone intégré et d’au moins un logiciel de traitement du son. Renseignez-vous sur Internet sur la façon de procéder à un enregistrement. Selon vos talents, vous enregistrerez une chanson, un morceau de musique exécuté avec votre instrument ou des bruitages, si c’est votre truc ! Pour mixer des sons, avec un Mac, vous pouvez utiliser Garage Band (installé d’office) et sur un PC, vous avez quasiment l’équivalent avec Audacity.
    • Vous pouvez créer, par exemple, une émission de radio à l’ancienne, comme celles des stations de la bande FM. Vous définissez une durée d’émission, sélectionnez des morceaux ou des interviews, puis composez des commentaires qui viendront s’intercaler entre chaque élément extérieur. Et pourquoi ne pas faire cela à deux ou trois ?
    • Vous pouvez également modifier des chansons existantes. Une chanson de Rihanna dont la vitesse de défilement sera modifiée risque fort de ressembler à un morceau de death metal. Sur un autre morceau, vous gommez un maximum de variations harmoniques et introduisez des bourdons, et vous venez de créer un nouveau morceau de drone ambient.

    Publicité

  1. 1 Apprenez à coder. Certes, vous pouvez jouer pour vous divertir, mais si vous avez l’esprit un peu rationnel, vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en apprenant à coder. Le codage est comme une langue : il faut en connaitre et le vocabulaire et la syntaxe. Parfois, c’est simple, d’autres langages sont plus complexes.

    Ces logiciels vous permettent d’enregistrer d’arranger, de mixer, de partager votre musique. La seule limite est votre imagination. Là encore aucune limite avec les logiciels actuels  [6]. Certains(es) ont développé de petits programmes pour leur usage personnel, puis les ont partagés avec d’autres ou les ont commercialisés.

    Nous ne vous cachons pas que c’est une activité chronophage.

    • Les langages de programmation ne manquent pas, certains sont assez proches, d’autres sont un peu compliqués. Parmi les langages les plus utilisés en informatique, citons :
      • Python
      • C/C++
      • Java
      • JavaScript
      • Ruby
    • Sachez qu’il existe des centaines de sites et de vidéos qui vous expliquent comment coder. Souvent spécialisés, certains sites sortent du lot (OpenClassrooms pour le HTML, le CSS, JavaScript, ou Learn-Php pour le… PHP).
  2. 2 Initiez-vous à la conception web. Après des mois ou des années de navigation sur le Net, peut-être avez-vous dans un coin de votre tête une idée de site bien à vous ! Concevoir un site n’est pas chose aisée et rapide, mais avec de la technique et du temps, vous allez pouvoir vous occuper et… vous faire plaisir. Long, difficile… mais intéressant et prenant !
  3. 3 Faites connaissance avec d’autres systèmes d’exploitation. Saviez-vous que vous pouvez modifier, temporairement ou définitivement, le système d’exploitation de votre ordinateur ? Sous macOS, il est possible d’émuler le système Windows et sur un PC, vous pouvez installer une émulation macOS, mais aussi Linux. Faire tourner un système d’exploitation sur une machine qui n’est pas prévue pour cela à la base est un peu compliqué, aussi faut-il avoir les bonnes explications : c’est à cela que servent les aides en ligne de ces émulateurs.
    • Pour émuler Windows sur un Mac  :
      • utilisez Boot Camp (il est soit installé d’office soit téléchargeable gratuitement ici ) ;
      • servez-vous de Parallels Desktop.
    • Pour émuler macOS sur un PC  :
      • servez-vous d’une clé USB amorçable  [7]  ;
      • lancez une application de machine virtuelle (VMWare).
    • Déguisez votre système Linux (Ubuntu, Debian et Haiku) en système macOS en 5 minutes chrono.
  4. 4 Dopez votre ordinateur. Il vous arrivera peut-être à l’issue de l’installation d’un programme un peu gourmand d’être à court de puissance. Vous aurez beau vider les caches, attribuer plus de mémoire vive, rien n’y fera. Il est vrai que la chose est plus facile sur une unité centrale que sur un ordinateur monobloc.
    • Voici ce que vous pouvez changer sur un ordinateur afin d’en améliorer les performances ou la compatibilité :
      • la carte graphique
      • la carte son
      • le ventilateur ou un autre système de refroidissement
      • la mémoire vive
      • le processeur
    • Qui sait si à force de changer ces composants, vous ne deviendrez pas un pro de la chose, en dépannant vos amis ou vos connaissances, et peut-être aussi, si vous avez un certain talent et travaillez bien, en ferez votre métier : la demande est tellement forte et le restera pendant longtemps, soyez-en sûr !

    Publicité

Quel jeu pour passer le temps ?

Qui Suis-je Post-it ?

Qui suis – je? Chacun des participants doit marquer sur un post – it le nom d’un personnage (réel ou imaginaire), que toutes les personnes participant au jeu doivent deviner. Ensuite, il faut poser le post – it sur le front du joueur qui est à droite sans lui montrer ce qui est inscrit dessus.

Comment s’occuper sur son téléphone ?

Comment utiliser Internet intelligemment ?

1) Avant de cliquer, vigilant tu seras (par exemple, ne pas cliquer sur des applications grossières). 2) Ne pas mettre d’informations ni de photos ou vidéos personnelles (adresse…). 3) Demander l’autorisation des personnes concernées avant de mettre des photos ou des vidéos en ligne.