Comment Vendre Un Site Internet?

Comment Vendre Un Site Internet
Où puis-je vendre mon site web? – Le meilleur moyen de vendre votre site web est de faire appel à des courtiers en sites web ou à des places de marché de sites web qui ont fait leurs preuves. Ils sont beaucoup plus efficaces que le marketing sur votre site web ou vos pages de réseaux sociaux.

  • Ils agissent également en tant qu’intermédiaires entre vous et l’acheteur, en gérant la vente avec un système de séquestre;
  • Nous avons établi une liste des trois places de marché et courtiers les plus réputés;

Ces plateformes ont traité un volume combiné de plus d’un million de dollars de ventes rien que la semaine dernière. Comme la priorité numéro un lors d’une vente est la fiabilité, c’est-à-dire la garantie que personne ne volera votre site ou ne s’enfuira avec votre argent, nous nous sommes concentrés sur les courtiers ayant les meilleurs antécédents.

Où vendre site ?

Puis-je vendre mes créations en tant que particulier ?

Vendre ses créations en tant que particulier – Avant de se lancer tête baissée, il est indispensable de connaître les règles pour vendre ses créations légalement sur Internet ou sur les marchés. En effet, si votre passe-temps favori est de fabriquer des bijoux faits main et que vous souhaitez simplement les vendre de temps en temps pour arrondir vos fins de mois ,  les questions qui vous brûlent les lèvres doivent-être : “Puis-je vendre mes créations en tant que particulier” ? et “Peut-on vendre ses créations sans être déclaré” ? La réponse est claire : pour vendre ses créations légalement en tant que particulier, il est obligatoire de déclarer son activité.

  • Vous êtes tout autant concerné par cette obligation légale qu’une personne souhaitant en faire son métier à temps plein;
  • Vendre ses créations sur internet relève d’une activité commerciale, même s’il s’agit d’une seule vente dans l’année;

Fabriquer et vendre ses produits est un acte de commerce, considéré comme une activité professionnelle. Seule la revente d’objets d’occasion vous appartenant et que vous ne souhaitez pas conserver, n’est pas considérée comme une activité professionnelle (exemples : vendre les vêtements que vous ne portez plus sur Vinted.

Comment mettre en vente un nom de domaine ?

Revendre son domaine – Après avoir choisi et enregistré votre domaine, vous pourriez le revendre. Pour le faire, plusieurs solutions se présentent à vous. La première et la plus simple est de créer une page d’accueil attrayante qui annonce le fait que vous êtes en train de vendre votre nom de domaine.

  • Ainsi les visiteurs pourront vous contacter directement et facilement en cas d’intérêt pour commencer les négociations sur le prix;
  • Attention, si vous choisissez cette méthode de revente, n’oubliez surtout pas de rendre vos informations Whois publiques;

Cela permettrait aux acheteurs potentiels de vérifier vos coordonnées et de vous contacter plus facilement. Néanmoins, l’annonce sur la page d’accueil reste une approche assez passive et peut souvent prendre plus longtemps que prévu. Voilà pourquoi, si vous souhaitez finaliser votre vente au plus vite, nous vous conseillons d’utiliser une des plateformes de vente aux enchères en ligne.

Comment faire pour vendre ?

Quel est le prix d’un site Internet ?

Les coûts de création en fonction du type de site – Pour bien comprendre les coûts de création d’un site internet professionnel, il faut savoir qu’il existe 6 “grands” types de sites internet :

  • Le site vitrine ou institutionnel, particulièrement approprié pour les professionnels. Ce type de site comporte généralement entre 5 et 7 pages (Accueil, A Propos, Prestations, Blog, Contact, Pages locales etc. Il a une visée informative, car il sert à présenter votre activité et vos services, mais pas seulement.
  • Le site one-page, qui ne comporte qu’une seule page. Son objectif est d’inciter le visiteur à accomplir une action particulière (ex : formuler une demande de devis). Dans le jargon, on parle aussi de landing page (page d’atterrissage) pour ce genre de site.
  • Le blog, pour démontrer votre expertise sur un sujet donné au travers d’articles, par exemple.
  • Le site ecommerce, aussi appelé site marchand. Le rôle de cette boutique en ligne consiste à vendre des produits (physiques ou numériques) et/ou des services.
  • Le site intranet, utilisé par les entreprises pour communiquer en interne. Il ne s’utilise qu’avec des accès restreints et n’est généralement pas accessible pour les personnes extérieures à l’entreprise.
  • Le site portail ou “espace privé”, qui donne accès à des ressources sur un sujet précis. Pour accéder aux contenus du site, l’utilisateur doit avoir des droits d’accès et bien souvent cet accès se fait avec des identifiants de connexion.

📖 Lire aussi : Quels sont les différents types de sites web réalisables ? En règle générale, plus votre projet est complexe, plus le tarif sera important. Par exemple, la création d’un site vitrine est plus facile et rapide à mettre en place qu’une boutique ecommerce avec des centaines de produits. Par ailleurs, un projet qui nécessite des semaines de travail sera plus coûteux qu’un autre réalisable en quelques jours. Pour vous donner un ordre d’idées, voici quelques fourchettes de prix pour vous éclairer :

  • Un site vitrine pour un professionnel indépendant est souvent compris entre 400€ et 2 000 €.
  • Un site internet professionnel complet se facture entre 800€ et 5 000 €.
  • Un site internet sur-mesure avec des éléments spécifiques se chiffre entre 1 000€ et 10 000€.
See also:  Comment Créer Un Site Web Gratuitement Avec Google?

Comment calculer le prix d’un site web ?

Les tarifs de création internet en agence vont de 1 000 à 5 000 €, pour un site basique de présentation (5 à 10 pages), Et vous compterez entre 10 000 à 100 000 €, si vous avez besoin de développements web plus élaborés (espace réservés pour les membres, vente en ligne, réservation de cours… ).

Comment vendre sans déclarer ?

Si vous vendez de manière occasionnelle Les revenus tirés de la vente occasionnelle de biens lors d’un vide-grenier ou sur un site spécialisé ne sont pas imposables. Vous n’avez donc rien à déclarer aux impôts, sauf si le montant de la transaction dépasse 5 000 €.

Quel statut pour vendre occasionnellement ?

» C’est la rentrée , Noël est – à nouveau – dans les cartons et – à nouveau – sur les groupes : la question resurgit dans tous les sens. J’avais déjà fait un article là-dessus l’an dernier. Celui-ci – plus succinct – vient rajouter des sources complémentaires.

  • Participer à une vente au déballage En France, les marchés de créateurs et les marchés de Noël sont des ventes au déballage, au même titre qu’un vide-grenier;
  • Sur une vente au déballage – selon sa thématique – on peut donc trouver toutes sortes de produits : des créations artisanales, de la revente d’occasion, de l’alimentaire… MAIS les particuliers n’ont le droit d’y vendre qu’un seul type de marchandise ! Article I de l’ Article L310-2 du code de commerce : “Les particuliers non inscrits au registre du commerce et des sociétés sont autorisés à participer aux ventes au déballage en vue de vendre EXCLUSIVEMENT des objets personnels et usagés 2 fois par an au plus;

” NDLR 1 : La loi française est donc très claire. La tolérance ne porte PAS sur les autres produits ! Ce que dit la loi sur les objets qu’on fabrique Voici ce vous pouvez lire sur le site officiel du gouvernement français : les extraits ci-dessous sont copiés-collés, vous pouvez retrouver le texte original en cliquant sur le lien officiel – https://www.

economie. gouv. fr/particuliers/vente-biens-declarer-revenus : «  Si vous achetez ou fabriquez des biens afin de les (re)vendre , cette activité non salariée a un caractère professionnel et DOIT être déclarée.

Vous devez vous enregistrer sur le site guichet-entreprises. fr afin de vous faire connaître auprès de l’administration. Vous devrez alors payer des cotisations sociales qui vous ouvrent droit à des prestations sociales. Les revenus de cette activité sont imposables.

  • Vous devez par conséquent déclarer vos recettes à l’administration fiscale dans le cadre de votre déclaration de revenus;
  • ” Les plateformes de mise en relation : Plateformes de vente en ligne, groupes ou sites d’annonce… La loi est bien entendu la même ! Voici ce que vous pouvez lire sur le site de l’URSSAF (à nouveau copié-collé 😉 ) : “Lorsque vous vendez des biens via une plateforme de mise en relation, le régime social varie en fonction de la nature des biens en cause;

S’il s’agit de biens que vous avez achetés ou que vous avez fabriqués en vue de les vendre (exemple : vous réalisez des bijoux, des objets de décoration…), il s’agit alors d’une activité à caractère professionnel , qui doit être déclarée. Vous devez enregistrer cette activité.

” NDLR 2 : L’URSSAF est l’organisme français chargé de collecter les cotisations d’entreprises. Ce que disent la mairie et la préfecture La MAIRIE n’intervient QUE sur POUR LE LIEU de la manifestation. La PRÉFECTURE n’intervient QUE POUR les REGISTRES… Quant aux registres, ils ne mentionnent que l’identité de l’exposant : ils ne donnent aucune indication sur les produits vendus.

Sachez que les agents de la mairie et de la préfecture n’ont PAS la compétence sur la NATURE des produits que vous vendez sur une vente au déballage. Les agents en mairie et en préfecture ont déjà beaucoup à faire avec les textes relevant de leur propre administration, vous ne pouvez pas attendre d’eux qu’ils connaissent toutes les subtilités des lois françaises.

Si vous les interrogez, la mairie et la préfecture vous diront que les particuliers ont le droit d’exposer sur les ventes au déballage, dans la limite de deux participations dans l’année. Car c’est le cas.

Sous réserve de respecter le cadre sur la nature des produits vendus. Et on l’a vu, la loi sur les ventes au déballage est très claire : un particulier a – certes – le droit de participer mais il n’a le droit de vendre – en tant que particulier – QUE des articles personnels ET usagés. La déclaration des ventes aux impôts français Voici ce vous pouvez lire (à nouveau un copié-collé) sur le PDF téléchargeable du site officiel des impôts français (vous trouverez évidemment les mêmes informations sur le site officiel du gouvernement français ) ” J’achète ou je fabrique des biens pour les (re)vendre :

  • Par exemple, j’achète et revends des bandes dessinées, je vends ma production de bijoux, de nappes brodées, etc.
  • Le régime dit «micro BIC» est le plus simple et le plus adapté aux activités occasionnelles. Je porte le montant de mes recettes sur une déclaration complémentaire d’impôt sur le revenu n° 2042 C pro (ligne 5 NO). ”
See also:  Comment Trouver Le Nom De Domaine D'Un Site?

NDLR 3 : il ne s’agit bien entendu PAS de la case des revenus personnels exceptionnels de la déclaration de revenus :

  • Le régime MICRO BIC est le régime fiscal des micro-entreprises pour tout ce qui relève de la fabrication et vente d’objets.
  • Le formulaire 2042C pro ligne 5N0 concerne la déclaration de revenus… d’entreprise.

Vendre jusqu’à un certain seuil sans être déclaré La rumeur selon laquelle un particulier pourrait vendre ses créations jusqu’à un certain seuil sans avoir à créer son entreprise n’est… qu’une légende urbaine ! Une rumeur soigneusement entretenue par le bouche à oreille entre des particuliers qui évitent de vérifier l’information auprès des organismes officiels…. même lorsqu’ils sont alertés par d’autres créateurs sur les marchés ou sur Internet. Voici pourtant ce vous pouvez lire (copié-collé toujours) sur le site officiel de l’URSSAF ou sur le PDF téléchargeable de l’URSSAF (bien entendu, vous trouverez à nouveau les mêmes informations sur le site officiel du gouvernement français ).

  • “Seuil rendant l’affiliation obligatoire : Aucun seuil, déclaration de début d’activité obligatoire.
  • OBLIGATION D’AFFILIATION DÈS LE 1ER EURO dès lors que l’activité a un caractère professionnel. ”

NDLR 4 : Les mêmes textes officiels indiquent très clairement que la fabrication d’objets en vue de les vendre EST une activité professionnelle QUI DOIT être déclarée ( Cf. tous les liens cités plus haut ). Il faut donc lire : ” activité déclarée obligatoire dès le 1er euro dès lors qu’il s’agit d’un objet fabriqué en vue de le vendre “. Les arguments des particuliers pour ne pas déclarer leur activité La plupart des particuliers non déclarés se cachent derrière le caractère anecdotique de leurs ventes pour contourner la loi, et reprochent aux artisans déclarés une certaine jalousie qui masqueraient un manque de créativité ou d’originalité. » ( fin de citation, fermez les guillemets ) Mais en micro-entreprise, les taxes sont calculées au strict pourcentage des ventes (=13,915% en 2019 pour de la vente d’objets qu’on fabrique) :

  • Si on ne vend pas : on ne paie AUCUNE taxe.
  • Si on vend très peu : on paie très peu.
  • Si on vend beaucoup… On paie en conséquence.

En micro-entreprise : on ne peut JAMAIS être taxé plus que ça ne rapporte. C’est donc un argument non recevable. Pourquoi ça énerve les déclarés ? D’abord, parce que c’est une concurrence déloyale. C’est peut-être un complément de revenu pour les non déclarés, mais c’est… aussi un revenu ou un complément de revenu pour les déclarés.

En fait, tous les particuliers que j’ai rencontrés ne veulent pas se déclarer car ( je cite – ouvrez les guillemets ) «  Ils ne veulent pas que leur activité d’appoint leur coûte plus d’argent qu’elle n’en rapporte.

Qui – eux – paient honnêtement leurs charges, comme il se doit. Ensuite parce que la fraude a aussi des conséquences sociales. En France, les cotisations prélevées sur les ventes servent à financer le système des retraites et de santé, dont nous sommes tous bénéficiaires.

  • C’est un système de solidarité nationale dont les vendeurs occasionnels non déclarés dénoncent la casse… en contribuant eux-mêmes à sa dégradation.
  • C’est un droit dont ils comptent bien continuer à profiter… en contournant leurs propres obligations.

Suite à mon article de l’an dernier sur la responsabilité sociale des organisateurs de marchés, j’ai été attaquée sur Facebook par de nombreux créateurs non déclarés qui partaient du principe que la loi devrait s’appliquer aux riches mais pas aux pauvres. En se disant qu’il n’y avait pas de mal à frauder, puisqu’on avait tous entendu parler des fraudes politiques ou d’entreprises. Personnellement, je suis toujours étonnée d’entendre des petits fraudeurs se cacher derrière les grands fraudeurs pour justifier leur propre fraude.

  1. Je ne vois toujours pas en quoi le fait de savoir que certains volent/fraudent/abusent – à grande ou à petite échelle – m’autoriserait moi-même à voler/frauder/abuser ?! Dans un système social de solidarité nationale, chaque euro est important : aussi quand on fabrique des articles artisanaux : on enregistre son activité;

Et quand on vend un article : on cotise… Un point. C’est. Tout. 😉  ».

Où vendre ses créations fait main ?

Etsy est probablement le plus grand marché au monde pour les entrepreneurs créatifs et l’artisanat. Amazon Handmade est la plateforme des créations artisanales d’Amazon. Fait -maison est une plateforme française qui vous permet d’ouvrir une boutique pour vendre vos créations en ligne.

See also:  Pourquoi Le Site Asos Ne Marche Pas?

Qui vend des noms de domaine ?

Fonctions des organisations administrant les registres de noms de domaine [ modifier | modifier le code ] – Certaines organisations sont des ministères d’un gouvernement (par exemple, le registre du Sri Lanka  : www. nic. lk). Certaines sont des coopératives de fournisseurs d’accès à Internet (tels que DENIC ) ou des organisations à but non lucratif (tels que Nominet ).

  • D’autres sont des organismes commerciaux comme le registre des États-Unis (www;
  • nic;
  • us);
  • L’organisation vend les noms de domaine disponibles aux utilisateurs qui en font la demande;
  • Certaines vendent directement aux utilisateurs, d’autres ne vendent que par l’intermédiaire de registraires;

Les registres dits épais (la majorité le sont, mais pas. com ) publient également les informations sociales des utilisateurs : noms, coordonnées des titulaires des domaines et coordonnées des points de contact techniques ou administratifs. Cette publication se fait en général par le protocole whois.

Comment acheter des noms de domaine et les revendre ?

Techniques de recherche de noms de domaine – Pour trouver un nom, vous pouvez recourir aux enchères de noms de domaine, proposer un rachat des domaines existants ou trouver des domaines qui expirent. La création de nom de domaine doit être validée par l’AFNIC en France.

Enchères de domaine Pour trouver des noms de domaine à vendre, rejoignez divers sites d’enchères de domaine. Il en existe un nombre non négligeable, les plus connus étant Sedo et GoDaddy. GoDaddy est l’endroit idéal pour les noms de domaine en phase d’expiration ou mis aux enchères.

C’est une bonne plateforme pour mener vos recherches d’un nom de domaine à acheter pour revente. Ces sites d’enchères de domaines vous donneront une idée des noms qui sont en vente et disponibles pour votre marché. Le type de sites disponibles peut alors influencer votre façon de gagner de l’argent avec vos domaines.

Recherchez les domaines existants. De nombreux noms ont déjà été achetés, mais il est possible que leur propriétaire les sous-estime. N’ayez pas peur d’acheter les noms des autres, ou demandez au moins à voir quel est le prix.

Si vous pensez qu’ils ont sous-évalué leur domaine, faites une offre. Credit. fr et auto. fr font partie des plus grosses ventes en France avec respectivement 587 000 et 100 000 € comme tarif d’acquisition. Domaines qui expirent Parcourez la liste des domaines qui expirent.

  1. De nombreux sites Web permettent à leurs enregistrements de domaine d’expirer, ce qui offre aux acheteurs opportunistes la possibilité de récupérer ces anciens noms;
  2. Les sites Web comme ExpiredDomains;
  3. net ont des bases de données interrogeables de ce type de nom de domaine;

Si vous recherchez des domaines qui expirent, assurez-vous de consulter leur historique. Le site Archive. org vous montrera le contenu qui était sur ce site. Si le site a été associé à une violation de droit d’auteur, ou à toute autre activité illégale ou contraire à l’éthique, il est préférable de rester à l’écart de ce nom.

Comment fonctionne l’Achat-revente ?

L’ achat revente consiste à acquérir un bien immobilier pour le revendre rapidement, dans le but de réaliser une plus-value.

Quels sont les 3 méthodes de vente ?

Comment vendre au plus vite ?

Quel produit se vend le plus sur internet ?

Conclusions : devez-vous ouvrir une boutique en ligne pour l’un de ces produits ? – La réponse peut paraître évidente. Si il y a une telle demande, tout laisse penser que oui. Le problème, c’est que cette grande demande s’accompagne … d’une grande concurrence. Pensez au nombre de :

  • Boutiques de mode
  • Comparateurs de voyages.
  • Boutiques de technologie.
  • Boutiques de musique et/ou de livres.
  • Portails de formation.

Et il y en a toujours davantage. Si vous voulez triompher dans l’un de ces secteurs, il n’y a pas trente-six solutions : vous devez vous différencier et vous spécialiser. Entrer sur un marché mature et généraliste comme le sont ceux que nous avons vus n’est pas à la portée du premier venu :

  • Prix : entrer en concurrence sur les prix est quasi impossible. C’est pourquoi votre marque doit être 100% unique.
  • Autorité : devenir le référent sur le marché. Vous pouvez aller jusqu’à impulser les tendances.
  • Confiance  : rappelez-vous que l’acheteur en ligne est appréhensif et préfère laisser son numéro de carte bancaire sur des sites très connus, même au prix d’un produit de moins bonne qualité.
  • SEO : vous imaginez-vous essayer de vous positionner avec le même nombre de produits qu’Amazon ou que la Fnac ?

La combinaison gagnante pour entrer dans les secteurs des produits les plus vendus sur Internet est l’hyperspécialisation, offrir une expérience utilisateur unique et réussir dans les détails hors de portée des grands concurrents..

Quel est le meilleure site pour vendre ?

Où vendre facilement ?

Le marché de la seconde main est tendance! Vinted, Leboncoin, La Reboucle, Videdressing Plusieurs plateformes en ligne permettent de faire de bonnes affaires entre particuliers.

Où vendre des articles sur internet ?

Quel est le meilleur site gratuit pour vendre ?