Comment Sécuriser Un Site Internet?

Comment Sécuriser Un Site Internet
Comment sécuriser un site Internet efficacement ? Tutoriel étape par étape – Pour rendre notre guide le plus complet et lisible possible, nous avons décidé de le découper en 7 étapes. Peut-être que vous avez déjà pu réaliser certaines des choses listées à la suite de votre côté.

Comment sécuriser un site non sécurisé ?

Comment sécuriser un site HTML ?

Use TLS certificates – Comment Sécuriser Un Site Internet Un certificat SSL / TLS est indispensable pour tous les sites Web, car il permet au serveur Web de crypter les données qu’il envoie au navigateur Web via le protocole HTTPS sécurisé. De cette façon, si les données sont interceptées lors de leur voyage, elles seront illisibles, ce qui est essentiel pour protéger confidentialité de l’utilisateur et pour sécuriser le site Web. Un site Web statique ne stocke pas les informations personnelles de ses visiteurs, mais il est essentiel que les informations qu’ils demandent ne puissent pas être vues par des observateurs indésirables.

L’utilisation du cryptage par un site Web est nécessaire pour être marqué comme site sûr par la plupart des navigateurs Web et est obligatoire pour les sites Web qui cherchent à se conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

La loi ne stipule pas spécifiquement qu’un certificat SSL doit être utilisé, mais c’est le moyen le plus simple de répondre aux exigences de confidentialité du règlement. En termes de sécurité, le certificat SSL permet aux autorités de vérifier la propriété d’un site Web et d’empêcher les pirates de créer de fausses versions de celui-ci.

L’utilisation d’un certificat SSL permet au visiteur du site Web de vérifier l’authenticité de l’éditeur et d’avoir la certitude que personne ne peut espionner ses activités sur le site. La bonne nouvelle est que le certificat ne coûte pas cher.

En fait, vous pouvez l’obtenir GRATUITEMENT à partir de Zéro SSL ou achetez-en un premium chez Magasin SSL.

Comment savoir si un site est sécurisé ou non ?

Soyez vigilant lors du paiement – Avant de payer, le vendeur doit vous permettre de vérifier le détail de votre commande et son prix total. La DGCCRF explique : « Le consentement se caractérise par un double clic :

  • le 1 er clic permet de vérifier la nature et la composition de la commande
  • le 2 ème clic permet de confirmer définitivement la commande. »

Au moment de payer, vérifiez que le site sur lequel vous êtes en train de payer est bien sécurisé. Sur certains sites, l’url de la page « http:// » devient « https:// », avec l’ajout du « s » pour « Secure », un cadenas fermé peut aussi apparaître dans la fenêtre de votre navigateur. La DGCCRF précise que : « le vendeur doit vous confirmer que votre page est bien sécurisée dans une fenêtre de dialogue avant le début de toute transaction.

» Pour plus de sécurité lors du paiement en ligne, il est aussi recommandé de choisir une double précaution auprès de votre banque pour effectuer votre achat. Il s’agit par exemple de confirmer votre achat grâce à un code reçu par sms.

La CNIL déconseille également de laisser certaines applications et certains navigateurs internet enregistrer vos coordonnées bancaires pour ne pas avoir à les retaper ultérieurement. Ces terminaux ne garantissent pas toujours la sécurité de données bancaires. À savoir

  • Une fois la commande passée, vous devez recevoir la confirmation du contrat listant notamment les biens ou services achetés, le prix, le délai de livraison ainsi  que le formulaire type de rétractation.
  • Il vous est également conseillé – après avoir réglé votre achat – de vérifier que le montant débité sur votre compte correspond bien à la commande effectuée.

Pourquoi un site est non securisé ?

Dans l’absolu, ce message indique donc un état de fait qui n’ est pas nouveau pour votre site. Celui-ci ne dispose pas d’un certificat SSL et n’ est pas accessible en HTTPS (ce qui a certainement toujours été le cas). C’ est juste que votre navigateur vous y sensibilise à présent et fait passer le mot à vos visiteurs.

Pourquoi tous les sites sont non sécurisés ?

Pourquoi les sites Web ne sont-ils pas «sécurisés» s’ils ne sont pas chiffrés – Comment Sécuriser Un Site InternetChrome 68 affiche un message «Non sécurisé» sur les sites HTTP. HTTP traditionnel devient long dans la dent. C’est pourquoi, dans Chrome 68, un message « Non sécurisé » s’affiche dans la barre d’adresse lorsque vous visitez un site HTTP non chiffré. Auparavant, Chrome affichait simplement un «i» informatif dans un cercle.

Si vous cliquez sur le texte « Non sécurisé », Chrome dira « Votre connexion à ce site n’est pas sécurisée. » Chrome dit que la connexion n’est pas sécurisée car il n’y a pas de cryptage pour protéger la connexion.

Tout est envoyé sur la connexion en texte brut, ce qui signifie qu’il est vulnérable à l’espionnage et à la falsification. Si vous saisissez des informations privées comme un mot de passe ou des informations de paiement sur un tel site Web, quelqu’un pourrait les fouiner pendant qu’il se déplace sur Internet.

  1. Les gens peuvent également regarder les données que le site Web vous envoie;
  2. Ainsi, même si vous ne faites que naviguer sur le Web, les espions peuvent voir exactement les pages Web que vous consultez;
  3. Votre fournisseur de services Internet saurait également exactement quelles pages Web vous consultez et pourrait vendre ces informations à des fins de ciblage publicitaire;
See also:  Comment Accepter Les Cookies D Un Site?

D’autres personnes sur le Wi-Fi public du café pourraient également voir ce que vous regardez. Un site Web non chiffré est également vulnérable à la falsification. Si quelqu’un est assis entre vous et le site Web, il pourrait modifier les données que le site Web vous envoie, ou modifier les données que vous envoyez au site Web, en exécutant une attaque d’intermédiaire.

Par exemple, cela peut se produire lorsque vous utilisez un point d’accès Wi-Fi public. L’opérateur du hotspot pourrait espionner votre navigation et capturer des détails personnels ou modifier le contenu de la page Web avant qu’elle ne vous parvienne.

Par exemple, quelqu’un pourrait insérer des liens de téléchargement de logiciels malveillants dans une page de téléchargement légitime si cette page de téléchargement était envoyée via HTTP au lieu de HTTPS. Ils pourraient même créer un faux site Web imposteur qui prétend être un site Web légitime – si le site Web légitime n’utilise pas HTTPS, il n’y aurait aucun moyen de remarquer que vous êtes connecté à un faux et non au vrai.

Comment sécuriser un site en HTTPS ?

Etape 1 /2 : l’obtention d’un certificat SSL – SSL est un protocole d’échange sécurisé entre deux points. Par exemple entre le navigateur de votre visiteur et le serveur où se situe les fichiers de votre site web. Un certificat SSL va permettre de garantir à votre visiteur passant par l’adresse https:// que le cryptage est validé de de A à Z pour l’échange des données entre son navigateur et votre site web.

Il permet aussi de voir le niveau de confiance qu’il peut avoir en votre entreprise. C’est le petit cadenas vert à côté de l’adresse du site. Plus il y a d’informations en vert avec le cadenas mieux c’est.

Le fait qu’il y ait plus ou moins d’informations va dépendre du type de certificat : SSL DV, OV et EV. Le certificat SSL DV (domain validation) est le certificat de base utilisé par la plupart des sites web et suffisant pour la plupart des entreprises.

  1. Les certificats OV (organisation validation) et EV (extended validation) seront nécessaires dans des cas où une certification plus précise est un plus pour votre entreprise et/ou vis-à-vis de la loi;
  2. Pas de certificat SSL, pas de cadenas ou mal sécurisé : ce type de message peut s’afficher;

Faites attention et continuer votre visite uniquement si vous êtes sûr de ce que vous faites. De la même manière que vous pouvez enregistrer votre nom de domaine et/ou l’hébergement de votre site web, il existe de nombreux prestataires qui offrent la possibilité de souscrire à un certificat SSL.

C’est donc un choix de votre part et/ou de votre agence web de souscrire à l’un ou l’autre. Si votre agence web vous conseille un prestataire en particulier, suivez son conseil, c’est qu’elle a l’habitude de travailler avec celui-ci et vous évitera de potentiels problèmes et des surcoûts liés aux pratiques du prestataires.

Si vous n’avez pas confiance en elle, je vous invite à lire l’article sur les critères de sélection d’une agence web. Ce certificat SSL est renouvelable chaque année (ou pour une durée plus longue pour certains) et est attribué à votre nom de domaine, vous ne pouvez pas l’utiliser sur votreentreprise.

Comment assurer la sécurité d’un serveur web ?

Qu’est-ce que la sécurité d’un site web ?

Qu’est-ce que la sécurité d’un site web? – Internet est un endroit dangereux ! Fréquemment, nous entendons parler de sites web devenus indisponibles en raison d’attaques par déni de service, ou affichant des informations modifiées (et souvent préjudiciables) sur leurs pages d’accueil.

Dans d’autres cas, très médiatisés, des millions de mots de passe, d’adresses électroniques et de détails sur des cartes de crédit sont divulgués au public, exposant les utilisateurs du site web à la fois à l’embarras personnel et au risque de pertes financières.

L’objectif de la sécurité des sites web est de prévenir ces types d’attaques. Plus formellement, la sécurité des sites web est l’acte de protéger les sites web contre l’accès, l’utilisation, la modification, la destruction ou la perturbation non autorisées.

La sécurité efficace d’un site web nécessite un effort de conception sur l’ensemble du site : dans votre application web, dans la configuration du serveur web, dans vos politiques de création et de renouvellement des mots de passe et dans le code côté-client.

Bien que tout cela semble très inquiétant, la bonne nouvelle est que si vous utilisez un framework web côté serveur, il incluera certainement par défaut des mécanismes de défense solides et bien pensés contre un certain nombre des attaques les plus courantes.

  1. D’autres attaques peuvent être atténuées grâce à la configuration de votre serveur web, par exemple en activant HTTPS;
  2. Enfin, les outils d’analyse de vulnérabilité accessibles au public peuvent vous aider à découvrir d’éventuelles erreurs dans votre conception;
See also:  Comment Se Presenter Sur Son Site Internet?

Le reste de cet article détaille les menaces les plus courantes qui pèsent sur les sites web et quelques étapes simples pour protèger votre site. Note : ceci est un article d’introduction, conçu pour vous aider à réflechir à la sécurité de votre site web.

Comment sécuriser un site sur Google Chrome ?

Pourquoi le HTTPS est barré en rouge ?

En tentant d’accéder à un site internet, vous vous apercevez soudain que, dans la barre d’adresse de votre navigateur internet, une partie de l’URL, mentionnant le texte “https://” est écrite en rouge et barrée. Pas de doute : vous essayez de charger une page normalement indiquée comme sécurisée , mais qui ne l’est finalement pas ! Et pourtant, le danger est bien moins réel que vous ne l’imaginez.

La mention « https » dans une URL fait référence à l'”HyperText Transfer Protocol Secure”. Elle s’oppose au simple “HyperText Transfer Protocol” (ou « http ») qui, comme son nom l’indique, n’offre pas le même niveau de sécurité dans la connexion au serveur du site.

La seule différence, mais non des moindres : le protocole « https » utilise un certificat nommé SSL, qui permet de crypter les données qui transitent entre votre ordinateur et les serveurs des sites chargés, pour plus de sécurité. Il existe donc trois cas de figure.

Lorsque l’URL du site ne contient qu’un simple protocole « http », une mention grise ( sur navigateur Chrome ) indique que la connexion est non sécurisée, mais n’empêche en aucun cas la navigation. Il vaut mieux alors éviter de communiquer des informations à ce site, comme un numéro de carte bancaire, une adresse e-mail, ou tout autre donnée personnelle.

Lorsque l’URL mentionne « https » avec un cadenas vert et/ou fermé, cela signifie que l’URL est bien sécurisée, et que vous pouvez naviguer sur ce site sans crainte. Reste le dernier cas de figure : une URL avec le protocole « https » activé, mais une mention rouge “non sécurisé”.

  • Cela signifie que, bien qu’une connexion sécurisée soit prévue, celle-ci a échoué;
  • Rassurez-vous : cette mention est souvent liée à un problème de configuration du site, comme une erreur dans le code informatique, un certificat de sécurité obsolète, et bien d’autres motifs;

Vous pouvez donc, dans la quasi-totalité des cas, poursuivre votre navigation sans crainte, mais évitez là encore d’envoyer des données personnelles à ce site. Pour vous assurer que ce site est fiable (et non une copie destinée à vous piéger ), vous pouvez copier son nom dans Google, et vérifier que le lien proposé est bien identique à celui que vous êtes en train d’utiliser.

Comment savoir si un lien est un virus ?

Email, SMS, Facebook, Twitter ou tout autre réseau social ou outil de collaboration, les spammeurs ont la possibilité de vous envoyer des liens dangereux de plusieurs manières. L’un des problèmes de sécurité les plus en vogue de nos jours est le ransomware, qui est souvent propagé par des personnes qui cliquent involontairement sur des liens dangereux. Comment Sécuriser Un Site Internet Plusieurs sites sont disponibles pour vous aider à vérifier et savoir si un lien est dangereux, et s’il contient un virus :

  • Kaspersky VirusDesk

Cet outil à double usage vérifie non seulement les liens vers des sites Web potentiellement dangereux, mais accepte également les fichiers suspects. Pour utiliser Kaspersky VirusDesk pour la vérification des liens, entrez le lien et cliquez sur Analyser. Vous serez rapidement informé si le lien cible est sûre ou non. Si vous avez des raisons d’être en désaccord avec un résultat, vous pouvez cliquer sur le bouton “Je ne suis pas d’accord avec les résultats de l’analyse”.

  • ScanURL

Un autre site que vous devriez consulter est ScanURL. C’est un site Web indépendant. Bien que l’écran de soumission de liens soit financé par la publicité, les résultats sont satisfaisants. ScanURL interroge les bases de données de Google Safe Browsing, PhishTank et Web of Trust, ainsi que des informations sur l’enregistrement Whois du site interrogé.

  1. Les logiciels malveillants et les sites d’hameçonnage sont également des risques majeurs;
  2. Cela incitera les chercheurs de Kaspersky à en savoir plus;
  3. Ils vous informeront de leurs découvertes par email si vous laissez votre adresse;

Les résultats renvoyés indiqueront instantanément si vous devez visiter le site ou non. Si le site est dangereux, il vous sera naturellement demandé de l’éviter.

  • PhishTank

Au lieu de se concentrer sur les logiciels malveillants, PhishTank vous alerte plutôt sur les sites de phishing. Mais le principe est le même : une fois que vous entrez un lien que vous soupçonnez d’être dangereuse, PhishTank va le vérifier. Si le lien est déjà connu par le service, vous obtiendrez des résultats instantanés. Sinon, vous obtiendrez un numéro de suivi.

  • Google Transparency

Google propose également un service de vérification de liens. Leur service offre un champ standard dans lequel vous pouvez saisir le lien qui vous concerne. Quelques secondes plus tard, les résultats, capturés par les robots d’exploration Web de Google, vous indiqueront si le site est fiable. Outre les logiciels malveillants, Google Transparency vous avertit des risques de phishing. Il existe plusieurs autres sites qui vous permettront de savoir si un lien est dangereux, dont:

  • https://www. urlvoid. com/
  • https://rescan. pro/
  • https://app. webinspector. com/
  • https://sitecheck. sucuri. net/
  • https://vms. drweb. fr/online/?lng=fr
  • https://scanner. pcrisk. com/
See also:  Quelle Action L'Analyse D'Un Site Web Vous Permet-Elle D'Effectuer?

Quels sont les sites non sécurisée ?

Les sites web HTTP ne sont pas sécurisés Cela signifie que vos informations de connexion, ou pire encore, vos informations personnelles comme les numéros de carte de crédit, pourraient être volées, lues ou modifiées par des pirates informatiques.

Quels sont les dangers d’aller sur un site Internet n’utilisant pas HTTPS ?

Qu’est-ce que le http? – À l’inverse, un site non sécurisé (http)  encoure un risque potentiel de piratage ou d’espionnage des données. Concrètement, en http, à chaque fois qu’un internaute entre une donnée personnelle dans votre site web, cette information est transférée vers votre serveur sous forme de texte lisible.

Comment obtenir un certificat SSL gratuit ?

Comment obtenir un certificat SSL gratuit ? – Pour obtenir un certificat SSL gratuit et sécuriser votre site web , il vous suffit d’avoir la main sur votre serveur apache. Let’s Encrypt propose un outil qui permet la mise en place automatique du certificat sur votre domaine en quelques lignes de commande. En parlant d’hébergeur, si votre hébergement WordPress est chez IONOS, vous profitez d’un certificat SSL gratuit (plus d’informations sur cette page web ).

Comment enlever le non sécurisé ?

Marche à suivre pour désactiver l’avertissement de sécurité « Non sécurisé » dans Google Chrome – Comment Sécuriser Un Site Internet

  • Ouvrir Chrome, cela va de soi.
  • Dans la barre d’adresses du navigateur, saisir la commande chrome://flags/ puis valider avec la touche Entrée.
  • En haut de la fenêtre Paramètres , dans la zone Search flags , saisir non-secure.
  • L’option Mark non-secure origins as non-secure est alors affichée à l’écran.

Cette option par défaut est réglée sur Default. C’est pourquoi la mention « non sécurisé » est affichée dans la barre d’adresses de Chrome. Pour désactiver l’avertissement de sécurité qui concerne les sites en HTTP, il suffit de positionner l’option sur Disabled dans le menu, puis de cliquer sur le bouton Relaunch Now pour redémarrer Google Chrome.

Le réglage est alors pris en compte. L’avertissement « non sécurisé » n’est plus affiché dans la barre d’adresses de Chrome pour les sites qui utilisent le protocole HTTP. Dans le menu de l’option, d’autres choix sont proposés.

Il est ainsi possible d’afficher un avertissement plus strict.

  • Enabled (mark as actively dangerous).
  • Enabled (mark with a Not Secure warning).
  • Enabled (mark with a Not Secure warning and dangerous on form edits).
  • Enabled (mark with a Not Secure warning and dangerous on passwords and credit card fields).

Ces avertissements de sécurité de plus en plus stricts seront affichés par défaut dans les futures versions de Google Chrome.

Comment mettre un site en HTTPS ?

Que veut dire passer un site Internet en HTTPS ? – Pour l’expliquer très simplement, “passer un site internet en HTTPS” signifie faire passer l’adresse URL de son site de ” http ://monsite. fr” à ” https ://monsite. fr”. Le HTTPS est en fait un protocole de communication, assez similaire au HTTP, à cela près qu’il est crypté.

En somme, le HTTPS est la version sécurisée du HTTP … d’où le S final, qui signifie “Secure”. Il sert à chiffrer totalement les échanges de données entre votre site et votre serveur (là où est hébergé le site).

Pour passer un site web en HTTPS, on utilise un certificat SSL. Ce dernier va assurer la sécurisation des informations échangées entre le site et le serveur, en chiffrant les données qui transiteront entre les deux. Il fera apparaître, dans la barre d’adresse URL, le fameux petit cadenas qui signale qu’un certificat SSL est en place dans le but de chiffrer la connexion au site et protéger les données des visiteurs. Comment Sécuriser Un Site Internet Exemple si vous cliquez sur le cadenas à côté du nom du site dans la barre de recherche en haut de votre navigateur web Chez Simplébo nous nous chargeons pour vous du certificat SSL et de sa mise en place sur votre site. Vous voilà doté de toutes nouvelles connaissances, quelque peu techniques, sur le web : super ! Mais en quoi le HTTPS doit vous intéresser pour votre propre site internet professionnel ? Comment Sécuriser Un Site Internet.

Pourquoi mon site n’est pas en HTTPS ?

Paramétrer le CMS – Si vous utilisez un CMS (outil de gestion de contenu), il y a de fortes chances que vous puissiez le paramétrer pour qu’il supporte correctement le HTTPS. La plupart du temps il s’agit simplement de changer l’URL de référence du site en replaçant « http:// » par « https:// ». Dans d’autres cas, il faut aussi activer une option du CMS qui permet de prendre en compte le HTTPS dans la gestion des URL des pages. Certains CMS ne disposent pas d’interface en back-office pour agir sur ce paramétrage mais proposent de modifier des fichiers de configuration sur le serveur. Si votre site n’est pas géré par un CMS et qu’il s’agit simplement de pages HTML « statiques », alors le paramétrage n’est pas nécessaire.

Comment sécuriser un site sur Google Chrome ?