Depuis l’année 1994, la tendance à vouloir insérer des objets virtuels au sein d’un espace réel domine les esprits créatifs des savants. La réalité augmentée est un élément de médiation employé dans ce monde en constante évolution technologique.

Elle permet de compléter la perception du monde réel en y incrustant des facteurs virtuels, mettant ainsi le sujet qui en fait l’expérience dans une sensation de réalité à nulle autre semblable. Si par exemple la modélisation 3D se contente de reconstituer un objet ou un édifice sur la base d’archives, la réalité augmentée se veut indiscernable de ce qui existait déjà en s’y insérant parfaitement.

La réalité augmentée, une réalité dont on ne peut se passer

La réalité augmentée ou RA a vraiment apporté une touche de neuf dans le monde de l’art 3D et d’autant plus par la possibilité de superposition de formes 3D et 2D dans un espace sans en dégrader physiquement les aspects. Ainsi, il donc désormais possible de percevoir un univers virtuel au travers du monde réel grâce à un outil intermédiaire. C’est à ce titre qu’on peut noter le cas, par exemple, du célèbre jeu Pokémon Go basé sur la technologie de RA et qui continue de faire parler de lui bien au-delà.

Aujourd’hui, la RA a fait et constitue le bonheur de tous les individus qui en font l’expérience. Les premiers heureux sont les joueurs de jeux vidéos, les archéologues et les passionnés des musées d’histoires ainsi que les entrepreneurs des grands géants de l’industrie high-tech. C’est par conséquent une expérience inoubliable de combattre des zombies dans un mode post-apocalyptique, ou de visiter les ruines d’un tombeau très ancien ou de voir à l’avance à quoi ressemblerait un prototype une fois achevé. La frontière entre le réel et le virtuel disparaît ainsi à grande vitesse.